Voici la vraie histoire du « JARDIN SECRET » de Marrakech

Le Jardin secret a Marrakech

Après trois années de rénovation, le « Jardin Secret » a été de nouveau ouvert aux visiteurs depuis le mois d’octobre 2016. Ce site touristique est un ancien riad datant de la deuxième moitié du 14e siècle. Plusieurs personnalités dont le président des lieux, le président de la Fondation nationale des musées et le président de la région ont été présents lors de son inauguration.

Historique du « Jardin Secret » de Marrakech

Le riad « Jardin Secret » a été construite sous le règne du sultan Moulay Abdallah dans le quartier Mouassine. Puis, il a été détruit vers la fin du XVIIe siècle après la chute de la dynastie saadienne.

C’est un caïd dénommé Al Hajj Abdallah U-Bihi qui lui a donné une seconde vie au 19e siècle en ordonnant sa reconstruction suivant le plan original. Puis, après l’empoisonnement du propriétaire en 1875, le domaine a échu entre plusieurs mains jusqu’à son acquisition par des entrepreneurs en 2006.

Ayant pris conscience de la valeur historique du domaine, le groupe a décidé de le restaurer en 2013 en se basant sur les anciennes structures. C’est Tom Stuart-Smith, un paysagiste talentueux, qui a remis à neuf les deux jardins du riad.

Présentation du riad « Jardin Secret »

Le domaine « Jardin Secret » est un ancien riad implanté dans la médina de Marrakech, non loin de la Medersa Ben Youssef. La propriété possède en tout 4 000 mètres carrés de surface. Le bâtiment comporte un tour de 17 mètres de haut qui offre une magnifique vue sur la ville, la mosquée de la Koutoubia et le mont Atlas. La réhabilitation a nécessité un investissement de 50 millions de dirhams et la participation d’une centaine de mains d’œuvres locales.

La particularité de ce riad vient de ses deux espaces verts. Le premier est le « Jardin Exotique ». On peut y trouver plusieurs plantes provenant du monde entier : Ravenala de Madagascar, Jaracondas d’Amérique du sud, etc. Le deuxième est le « Jardin Islamique » qui est à l’image du paradis selon le Coran. Romarin, lavande, olivier et orangers embaument l’atmosphère lors du passage des visiteurs. Une fontaine rafraichit l’air pendant les saisons chaudes. Un vaste système d’irrigation alimente en eau les deux jardins.

 

French